Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant (adresse e-mail utilisée à l'inscription)
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Prénom suivi du Nom
Identifiant (adresse e-mail utilisée à l'inscription)
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail

Newsletter d'Avril 2016

  1. Questionnaire UNAPL
  2. RSI - URSSAF - CIPAV
  3. AGAPS
  4. Anneau gastrique virtuel
  5. Dernier appel de cotisation pour 2016 avant radiation

 


Questionnaire important pour notre représentation

L'UNAPL (Union Nationale des Professions Libérales), nous a demandé certaines informations sur nos adhérents afin de pouvoir mieux nous représenter et nous défendre.
Les récents chantiers du gouvernement, notamment avec la loi travail accélèrent le calendrier, et il est important que nous ayons rapidement un maximum de réponses.
Cela prend 2 minutes à remplir et vous pouvez le faire de votre smartphone.
Voici le lien vers l'enquête : http://goo.gl/forms/f5vzyWpCrE
Merci de n'y répondre qu'une seule fois avant fin avril (faites le maintenant comme ça c'est fait )..


RSI - URSSAF - CIPAV

Courant janvier nous avons envoyé au RSI PL le fichier excel recensant 157 demandes de transfert.
 
Les choses avancent à leur rythme et selon les régions, beaucoup ont déjà reçu des courriers.
 
De notre coté ,nous avons reçu un mail il y a quelques jours précisant :
"Sur 157 dossiers transmis le 15 janvier 2016, 48 dossiers n’ont pas fait l’objet d’un traitement (12 dossiers en doublons /29 dossiers déjà affiliés à la caisse des professions libérales/7 dossiers inconnus dans nos bases).
Concernant les 109 dossiers restants , 6 dossiers sont radiés au 31/12/2015 par les caisses artisans /commerçants et sont en cours d’affiliation par le CNIC en tant que professions libérales section CIPAV au lieu du groupe commerçant.
Nous ne manquerons pas de vous tenir informé si des difficultés venaient à se présenter sur ces 6 derniers dossiers.
Par ailleurs, chaque assuré recevra dès le début du mois d’avril son attestation d’affiliation à la caisse des professions libérales et les informations seront également transmises par flux informatique vers les caisses retraite(CIPAV)."
 
Nous avons eu certains retours d'adhérents indiquant quelques dysfonctionnements sur le transfert.
Vous pouvez contacter le RSI PL et l'URSSAF, pour avoir des infos.
Sur le site http://www.net-entreprises.fr/ aussi une fois connecté, cliquez sur auto-entreprise à gauche et vous arrivez sur un domaine de l'urssaf : https://www.ti.urssaf.fr/gip-mds/net-micro/WSP-IE-MICRO, avec des bandeaux rouges.
Là sur le menu de gauche vous avez "ma situation de compte". Vous avez le détail précis dans cet espace et donc vous saurez le cas échéant quoi demander à rectifier.
Selon les retours les erreurs peuvent se situer sur le code APE, la périodicité de déclaration, le prélèvement libératoire.
Pour les non auto-entrepreneurs, contactez directement l'URSSAF, ainsi que les autres personnes qui veulent basculer vers la CIPAV, toutes les modifications sont à faire auprès de leur CFE.

Les avantages à être adhérent à L’AGAPS

Pourquoi le SNH a-t-il décidé d’être partenaire de l’AGAPS ?


Elle est l’interlocuteur incontournable entre vous et l’administration fiscale qui lui délègue ses pouvoirs.

Vous prenez un engagement de bonne conduite chaque année elle vous délivre un certificat.

Le conseiller dédié à notre profession vous écoute, vous guide sur simple appel téléphonique, courriel ou rendez-vous et vous bénéficiez en retour d’une assistance formation, de conseils pour bien remplir la déclaration des revenus professionnels par exemple, d'une surveillance pour ne pas oublier une échéance ou tout autre question selon votre cas personnel.

En contrepartie de votre adhésion vous bénéficiez d’avantages fiscaux

Quelles démarches administratives ? juridiques ? fiscales ?

Sur simple rendez-vous, l’AGAPS vous accompagne pour :

  1. Préparer votre installation (démarches auprès de l'URSSAF),
  2. Compléter les documents administratifs obligatoires liés à votre installation libérale,
  3. Choisir le meilleur régime fiscal,
  4. Vous renseigner sur les modalités juridiques et contractuelles de votre exercice.

Après l’installation ?

Adhérant, vous bénéficierez, d'une assistance personnalisée pour :

  1. La tenue de votre comptabilité,
  2. L'établissement de vos déclarations.
Lorsque vous êtes en libéral au réel c’est l’unique moyen de ne pas subir la majoration de bénéfice de 25% ce qui vous fait faire des économies très importantes. Par exemple sur un revenu de 40 000 € vous êtes imposé sur 1.25 de plus soit 50 000€ (impôt 10508€) alors que les adhérents des AGAPS sont imposés sur 40 000€ (impôt 7511€)

L'anneau gastrique virtuel ®

Au regard de la presse de ces dernières semaines, et de la réaction des autorités compétentes, « qui dénoncent les hypnothérapeutes « charlatans » qui promettent une perte de poids spectaculaire… au détriment de la santé des clients » ; il est important de parler clairement. De prendre position.

Depuis que le Syndicat National des Hypnothérapeutes est entré au FIFPL début 2015, nous avons refusé d'inclure "le protocole d'anneau gastrique virtuel" dans les thèmes de formation continue pris en charge.
Nous positionnant clairement dans une prise en charge globale et individuelle de la personne, la "prescription" systématique d'un protocole nous semble sortir clairement de ce cadre.

Pour rappel cet extrait de l'article 3 de la Charte Éthique du SNH :
"L'hypnothérapeute se positionne comme un simple guide s'appuyant uniquement sur les savoirs, connaissances, capacités, apprentissages et parcours de vie de la personne à défaut de tout autre. Il s’engage également à n’avoir aucun jugement et à n’en donner aucun, l’hypnose par définition n’est que suggestions pour ouvrir « le champ des possibilités ».
Sa démarche s’inscrit dans un domaine où la conscience, est en constante relation avec un « inconscient » (non limitatif dans sa définition).
L'hypnothérapeute s’engage à la prise en compte essentielle de cette difficulté/richesse de l’individualité humaine."


Nous avons recommandé à nos adhérents d'enlever toute mention de cette pratique de leur site internet, et de leurs autres supports de communications. Cette recommandation s'étend à toute la profession.
Les délégués du SNH recommandent aussi d'éviter d'aller se former à des pratiques qui vont souvent a contrario de la prise en charge globale de la personne, et ont aussi un parallèle étrange avec un procédé médical.

Les conséquences ne sont pas seulement policières ou juridiques, elles mettent en danger la reconnaissance de notre profession en danger, ainsi que dans certains cas nos clients.

Aller au haut